Marina Utasse Photography
© Marina.U

Storforsen waterfalls - Text

Nous préparions cette excursion depuis des mois, voir ces chutes me tenait particulièrement à cœur. Six heures de voiture à travers la Laponie ont été nécessaires, mais quel spectacle !! Le grondement infernal, la force de l’eau teintée de rouille, la roche rongée par la glace…
Le lac en aval n’était pas encore complètement libéré par les glaces, il était parfois difficile de savoir si nous marchions au dessus de l’eau ou sur la terre ferme. Et ce pont ivre, bousculé par la glace ! Le temps capricieux a également permis de jouer avec les couleurs et la lumière. Assez curieusement, je trouve que les photos par temps nuageux sont plus faciles à réaliser, à mon goût elles dégagent quelque chose en plus, les couleurs sont disons plus contrastées, plus intenses…

Skansen Park - Text

Au cœur de Stockholm, sur une des nombreuses îles, on peut visiter le beau parc Skansen qui regroupe tous les éléments traditionnels architecturaux de la Suède ainsi qu’un échantillon des espèces animales vivant en Scandinavie. Évidemment, il aurait été bien préférable de photographier ces animaux à l’état sauvage, mais pourquoi devoir négliger ceux en captivité, sous prétexte qu’ils ne sont pas les « vrais » ?

Je suis d’accord avec l’idée que les animaux en captivité ne constituent pas à proprement parler l’espèce puisqu’ils ne peuvent pas évoluer librement dans leur milieu naturel sans le contrôle exclusif de l’Homme ni observer les mêmes comportements alimentaires et sociaux. Pour beaucoup de photographes, ils ont moins d’intérêt, moins d’exotisme à leurs yeux. Pourtant, ces animaux permettent de représenter l’espèce auprès du grand public, de le sensibiliser et de susciter une empathie visant leur cause (je parle de parcs ayant une gestion responsable de ces animaux bien évidemment). Raisons pour lesquelles, la photographie y a également sa place.

Je sais que je peux m’attirer les foudres et la critique avec ces propos, mais je maintiens cette position. C’est en partie pour cette raison que j’ai réalisé cette série, en photographiant particulièrement les symboles (mis à part les écureuils peu farouches qui nous suivaient partout). Les animaux en captivité n’ont pas moins d’importance que ceux à l’état sauvage. Ceci dit, je ne souhaite pas rentrer dans des considérations écologiques, ce n’est pas l’objet de ce site.

Aeolian Islands - Text

Pour rejoindre ces îles, ce fût un véritable périple entre les horaires, les tarifs des bateaux plutôt hasardeux, les destinations aléatoires au bon vouloir du capitaine, les odeurs de mazout et la tempête en fin de journée qui nous a rendu malades et fait débarquer en urgence bien loin de notre point de chute initial.

Mais qu’importe, tenant fermement mon petit appareil photo, j’avais l’esprit rempli de souvenirs, en particulier du village de San Vincenzo sur le Stromboli. Je pense que les photographies dégagent assez fidèlement l’impression et les émotions que je ressentais en ces lieux, sans qu’il soit nécessaire de fournir de plus amples explications.

On the road in French Alps - Text

Pour cette série, je dois remercier tout particulièrement le service RTM pour m’avoir accompagné dans tous ces magnifiques paysages. Mais aussi pour leur patience et ces arrêts fréquents en bord de route pour me laisser le temps de prendre quelques photos du coucher de soleil sur les sommets. Je garde un très bon souvenir de ces journées passées en leur compagnie, pour leur savoir et leur amour de la montagne.

Trip in Calabria - Text

Ah la Calabre, drôle de région… Certains en sont amoureux, d’autres spéculent au sujet de la mafia… Ce qui est sûr c’est qu’elle est méconnue et unique. Cette série sert de clin d’œil à quelques petites curiosités et lieux visités en compagnie d’amis natifs de la région.
La mer est omniprésente dans l'esprit des Calabrais : Rocailleuse, sauvage, touristique par endroit, la côte nous en fait voir de toutes les couleurs.